France » Les allergies respiratoires » A votre service » Lexique sur les allergies » A

A

Aéroallergène ou pneumallergène

Allergène inhalé par voie respiratoire.

Acarien

Animal faisant partie du groupe des arthropodes qui comprend aussi les insectes, les araignées et les crustacés. De nombreux acariens sont des parasites de l'homme, véhiculant diverses maladies (c'est le cas des tiques). Une multitude d'autres, microscopiques, vivent dans nos appartements, notamment dans les moquettes et la literie. Ils sont responsables de diverses allergies.

Allergène

Substance qui entraîne une réaction allergique. Les pollens, les spores des moisissures, les acariens de la poussière de maison, les protéines animales et les venins d'hyménoptères représentent les allergènes les plus communs, constitués souvent eux-mêmes d'une mosaïque d'antigènes.

Allergie

Réaction immunitaire excessive dirigée contre une substance reconnue comme étrangère, c'est-à-dire un antigène, que l'on appelle dans ce cas un allergène. Il existe de nombreuses allergies, depuis le choc anaphylactique brutal et éventuellement mortel jusqu'au banal rhume des foins, en passant par l'asthme ou des allergies alimentaires.

Allergologue

Spécialiste de l'allergie et de son traitement. C'est un médecin ayant acquis une compétence dans ce domaine et qui est le seul à pouvoir établir un diagnostic précis de l'allergie et prescrire un traitement de désensibilisation.

Anamnèse

Ensemble des informations que fournit le malade (ou son entourage) à son médecin sur l'historique de sa maladie, lors de l'interrogatoire.

Anticorps

Substance secrétée par l'organisme en réponse à une molécule reconnue comme étrangère (antigène = un allergène dans le cas d'une allergie). Dans le cas de l'allergie, les anticorps produits sont des immunoglobulines E (Ig E).

Antigène

Substance étrangère, capable lorsqu'elle est introduite dans l'organisme d'induire une réponse immunitaire chez un sujet normal. La réponse immunitaire peut être humorale (et entraîner la production d'anticorps) ou cellulaire (et activer les lymphocytes).

Antihistaminique

Médicament neutralisant les effets de l'histamine; il diminue la réaction allergique.

Asthme bronchique

Caractérisé par une gêne respiratoire (dyspnée) plus marquée à l'expiration et s'accompagnant d'une respiration sifflante et d'une toux souvent nocturne.

Atopie

Prédisposition héréditaire aux maladies allergiques. Il peut s'agir notamment d'une rhinite allergique, d'un asthme allergique, d'un eczéma atopique ou d'une allergie alimentaire.